Mardi 5 juillet

Amélie les Bains – Refuge forestier de l’Estanyol / D+ 1620m / D- 330m / 9h 30

Après avoir ravitaillé à Amélie, il est temps d’attaquer les premiers pics à plus de 2000 m après le col de la Cirère,  au-dessus du gîte de Batère (1470 m).

IMG_1991

Et c’est d’un bon pied (voire deux !) que nous prenons le chemin de Montbolo. Un sentier balisé rouge/jaune permet d’éviter la piste jusqu’au col de la Reducta. Mais, de la piste, il y en aura ! D’autant que ne sachant pas encore si nous filons sur les crêtes de la Serra del Roc Nègre, nous optons pour un passage au gîte de Batère pour nous approvisionner en eau… Donc, du rabe de piste en perspective !

IMGP2011

IMG_1994

Les gardiens du gîte nous déconseillent fortement le passage par les crêtes à cause d’une météo très instable génératrice d’orages. Nous traversons les vestiges des anciennes mines de fer du massif (la mine de Batère a fermé en 1987) dont le minerai a servi à forger les grilles du château de Versailles et grimpons au col de la Cirère en délaissant l’itinéraire prévu pour continuer sur le GR 10 jusqu’au refuge forestier de l’Estanyol.

IMG_1997

Nous faisons connaissance de Robert, le vacher qui occupe une partie du refuge. Robert, homme fort sympathique au demeurant, aime parler. Il nous raconte sa vie en long, en large et en travers ! Je retiens juste qu’à 44 ans Robert a changé radicalement son style de vie pour se retrouver en pleine montagne à s’occuper de troupeaux de vaches. L’an prochain il aura 70 ans et arrêtera son activité pour partir à la découverte des Pays Baltes en caravane pliante en compagnie de son fidèle chien « Citron ». Bon vent à toi Robert. Tu mérites largement de profiter de la vie au regard de ton passé pour le moins « chaotique ».

IMG_1999

Étape 6